Lettre de soutien de SCO

Société canadienne de l'ouïe27 novembre 2014

Cher comité directeur Canada sans Barrière

Objet : SCO Lettre de support : Loi sur les canadiens handicapés

Au nom de la Société Canadienne de l’ouïe, il me fait plaisir d’écrire cette lettre de soutenant la demande croissante pour une Loi sur les Canadiens handicapés.

Plusieurs personnes, organisations et gouvernements à travers le Canada croient à inclure les personnes ayant un handicap dans toutes les parties de la vie. Ils travaillent ensemble afin de faire de l’accès et de l’inclusion une réalité. Ils veulent mettre fin à la pauvreté, abattre les barrières et aider les personnes handicapées à recevoir le support qu’ils ont besoin afin de participer pleinement à la vie Canadienne.

Canada a besoin d’une Loi sur les Canadiens handicapés forte, applicables et efficaces qui comprend un processus d’élimination des obstacles, une stratégie du marché du travail et du secteur privé, (i.e. éducation post-secondaire, formation et emploi) ainsi qu’un amendement à la Loi sur les langues officielles afin d’inclure à la fois le langage des signes américain (ASL) et la langage des signes québécois (LSQ), et le support de communication comme les sous-titreurs en temps réel et les interprètes en langage des signes.

La Cour Fédéral de l’Association canadienne du Canada de la décision sourds, Août 2006, a des implications importantes afin d’assurer un accès pour les Canadiens sourds, devenus sourds, sourds-aveugles et malentendantes au gouvernement fédéral. «En tant que Canadiens, les personnes sourdes ont le droit de participer pleinement au processus démocratique et le fonctionnement du gouvernement», déclare l’honorable juge Mosley dans son jugement écrit. « Il est fondamental pour une société inclusive que les personnes handicapées soient accommodés lors de l’interaction avec les institutions du gouvernement. La nature des intérêts touchés est au cœur de la dignité des personnes sourdes. S’ils ne peuvent pas participer à des enquêtes gouvernementales ou interagir avec des responsables gouvernementaux, ils ne sont pas en mesure de participer pleinement à la vie canadienne. »

Canada et 151 membres d’États et de la Communauté européenne ont signé et ratifié la nouvelle convention historique sur les droits des personnes handicapées aux Nations Unies. Le traité vise à éliminer la discrimination contre les personnes handicapées dans tous les domaines de la vie incluant l’emploi, l’éducation, les services de la santé, le transport et l’accès à la justice.

En outre, le Groupe de travail sur le rapport des personnes handicapées d’Andy Scott: une citoyenneté égale pour les Canadiens handicapé: la Volonté d’agir, Octobre 1996, a indiqué que le gouvernement du Canada devrait fournir des preuves tangibles de son leadership en adoptant une Loi sur les Canadiens handicapés qui assure une action cohérente, coordination et la responsabilisation au niveau fédéral.

Afin d’atteindre cet objectif, la Société canadienne de l’ouïe soutient un plan élaboré par Canada sans Barrière pour assurer que l’accès et l’inclusion qui se passe réellement. Nous demandons au gouvernement fédéral d’introduire, et de passer, une Loi sur les Canadiens handicapés forte, applicables et efficaces.

Sincèrement,

Stephanus Greeff
Président et chef de la direction intérimaire

271 Spadina Road, Toronto, Ontario, M5R 2V3
Tel. 416-928-2553 TTY. 1-877-216-7310 Fax. 416-928-2517
chs.ca
No. d’enregistrement d’organisme de bienfaisance : 10684 6926 RR0001