Nouveau Parlement canadien élu

Un nouveau Parlement canadien est élu avec une forte majorité des députés qui sont engagés à soutenir le passage d’une Loi pour les Canadiens avec un handicap – Nous sommes impatients de travailler avec le nouveau gouvernement du Canada et tous les partis sur l’élaboration et adoption d’une nouvelle loi national pour les handicapées solide et efficace promis à plus de quatre millions de Canadiens

20 octobre 2015

SOMMAIRE

Nous venons d’entrer dans l’histoire! Canada sans Barrière se réjouit de travailler avec le nouveau gouvernement fédéral, qui sera dirigé par le Premier ministre Justin Trudeau, et avec tous les partis fédéraux, sur le développement et le passage promis de la Loi pour les Canadiens avec un handicap.

Nous pouvons être très fiers de la campagne sans engagement politique que nous avons mené au cours des dernières semaines et des mois afin d’essayer d’obtenir des engagements de tous les partis afin d’appuyer l’adoption d’une Loi pour les Canadiens avec un handicap. Contre toute attente, au cours de cette campagne électorale, nous avons gagné des engagements en faveur d’une Loi pour les Canadiens avec un handicap de la part des libéraux, du Nouveau Parti démocratique et du Parti vert. Entre chacun d’eux, quelque 229 députés des 338 membres du Parlement qui se rendront à Ottawa se sont engagés à appuyer l’adoption de la Loi pour les Canadiens avec un handicap.

Le Parti conservateur, qui sera désormais l’opposition officielle, et le Bloc québécois ne se sont pas engager sur ce point lors de cette élection. Le parti conservateur s’était engagé en 2006 à présenter une Loi nationale pour les personnes handicapées. Nous avons continué jusqu’au jour du scrutin d’essayer d’obtenir que les conservateurs et le Bloc québécois s’engagent à soutenir la Loi pour les Canadiens avec un handicap.

Nous remercions tous les gens merveilleux à travers cet immense pays qui nous ont aidés à mener ce blitz. L’attention se tourne maintenant aux prochaines étapes importantes que nous devrons prendre afin de transformer cet engagement électoral en action. Notre objectif est d’obtenir une Loi pour les Canadiens avec un handicap solide et efficace qui serait adopté en 2017 lors du 150e anniversaire du Canada.

Pour aider à ce processus, le Comité directeur de Canada sans Barrière a demandé à David Lepofsky de coprésider Canada sans Barrière avec son co-président fondateur Donna Jodhan. David Lepofsky a accepté.

David Lepofsky est le président de la Loi sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario et a mené la campagne de dix ans, du 1994 au 2005 qui a abouti à l’adoption de cette loi provinciale. Donna Jodhan a combattu avec succès un procès contre le gouvernement fédéral en vertu de la disposition de l’égalité d’un handicap de la Charte des droits pour forcer le gouvernement fédéral de rendre tous ses sites internet accessibles aux personnes handicapées.

Nous aurons beaucoup plus à dire sur les prochaines étapes dans les jours et semaines à venir.

PLUS DE DETAILS

Selon les rapports des médias de ce matin, les libéraux ont remporté 184 sièges. Le NPD a remporté 44. Le Parti Verts a gagné 1 siège. Ce qui totalise 229 des 338 sièges dans le prochain Parlement à être occupé par des députés des partis qui ont officiellement annoncé leurs supports lors de cette élection pour soutenir le passage d’une Loi pour les Canadiens avec un handicap.

Nous sommes profondément reconnaissants à ces journalistes et aux agences de presse qui ont fourni la couverture de ce numéro. Afin de combler cette lacune, nous venons d’entrer dans l’histoire en grande partie en utilisant les médias sociaux (principalement Twitter et Facebook) pour monter notre campagne au cours des deux derniers mois. Une fois que les votes ont été comptés, nous avons fourni une couverture sans engagement politique sur Twitter des résultats des élections. La nuit dernière, nous avons suivi sur Twitter le résultat des élections afin de savoir combien de députés ont été élus ou ont avancé qui s’étaient engager à soutenir une Loi pour les Canadiens avec un handicap. Ces tweets ont obtenu un bon nombre d’attention sur les médias sociaux.

Sur l’ensemble de cette campagne, ceux qui ont retweeté nos tweets ou écrit leurs propres tweets sur la question d’une Loi pour les Canadiens avec un handicap nous a aidé à mettre de la pression sur les engagements que nous avons gagné. Nos efforts ont également été renforcés par les organisations de personnes handicapées qui ont prêté leur soutien et ont publiquement soutenu notre cause.

Donc, quelle est la prochaine étape? Nous proposons trois priorités importantes sur cet ordre du jour pour le nouveau gouvernement du Canada:

Premièrement, nous recommandons que le Premier ministre entrant, Justin Trudeau, garantisse qu’une Loi pour les Canadiens avec un handicap est un élément clé de l’agenda de son gouvernement comme il prend les rênes du pouvoir. Nous demandons au nouveau gouvernement de fixer un objectif afin de promulguer une Loi pour les Canadiens avec un handicap et son entrer en vigueur lors du 150e anniversaire du Canada, le 1er Juillet, 2017.

Cet objectif est tout à fait réaliste. En Octobre 2003, un nouveau gouvernement libéral a pris le pouvoir en Ontario, après avoir été dans l’opposition pendant 13 ans. Ce gouvernement, comme celui des libéraux de Trudeau, a promis une nouvelle loi sur les personnes handicapées. Sous le Premier ministre Dalton McGuinty, le gouvernement libéral de l’Ontario a promis de livrer une nouvelle loi sur l’accessibilité dans l’année. Le 12 Octobre 2004, un an après la prise du pouvoir, il a introduit la Loi sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario à l’Assemblée législative de l’Ontario en première lecture, après la tenue de consultations à l’échelle provinciale promises sur ce que la loi devrait inclure. Cette loi a été adoptée 7 mois plus tard. Elle est entrée en vigueur un mois après soit le 13 juin 2005.

En d’autres termes, cette loi a été élaborée, adoptée et mise en vigueur en 1 an et 8 mois. Maintenant, le nouveau gouvernement fédéral a un énorme avantage de tout le travail de la politique qui est entré dans la législation de l’Ontario, du Manitoba et de la loi qui a été adoptée en 2013.

Deuxièmement, nous demandons au Premier ministre entrant Trudeau de désigner un ministre principal responsable de cette question et de donner au ministre des indications claires de tenir la consultation promise de son gouvernement et à aller de l’avant avec un projet de loi dans le délai proposé ici.

Troisièmement, nous demandons à ce que ces engagements soient inclus dans le premier discours du Trône du gouvernement.

Il est particulièrement important pour le gouvernement d’obtenir le droit de travailler sur ce projet de loi pour une autre raison. Les libéraux de Trudeau ont fait de nouvelles infrastructures une priorité majeure. Nous voulons être sûrs que toutes nouvelles dépenses d’infrastructure soient conformes à la Loi pour les Canadiens avec un handicap, de sorte que les fonds public fédéral ne soient jamais utilisés pour créer ou perpétuer des barrières contre les personnes handicapées. Si les retards du gouvernement afin de développer les Loi pour les Canadiens avec un handicap après avoir fait tous les engagements majeurs d’infrastructure, nous devrons faire face au risque réel que l’argent public finira par être utilisé pour créer plus barrières, d’invalidité ou de la perpétuer celles existantes.

Nous aurons beaucoup plus à dire sur ce sujet dans les prochaines semaines. Les priorités immédiates pour Canada sans Barrière seront la suivante:

  • Extension Canada sans Barrière en tant que coalition communautaire de base, et de travailler ensemble avec les autres dans la communauté des personnes handicapées du Canada sur la question de l’LCH;
  • S’appuyant sur l’entrée de la communauté des personnes handicapées du Canada d’élaborer un ensemble de propositions plus détaillées de ce que la Loi pour les Canadiens avec un handicap devrait inclure, la construction des 14 principes de Canada sans Barrière pour cette loi.
  • Développer de bonnes relations de travail avec tous les partis politiques fédéraux et les joueurs clés au sein de la fonction publique fédérale qui sera aux prises avec ce problème.
  • Le montage d’une campagne nationale visant à renforcer le soutien pour la Loi pour les Canadiens avec un handicap dans le public et les médias afin d’aider de s’assurer que le nouveau gouvernement Trudeau en fasse une priorité.

Sentez-vous libre de nous envoyer des idées que vous avez sur ce que la Loi pour les Canadiens avec un handicap devrait inclure, et comment nous devrions atteindre ces objectifs. Envoyez vos idées à info@barrierfreecanada.org. Veuillez prendre que note que parce que nous sommes une organisation bénévole, nous ne pourrions pas être en mesure de répondre à chaque e-mail. Mais nous promettons que nous allons lire tous les courriels reçus, et nous allons les prendre en compte lorsque nous irons de l’avant avec des nouvelles propositions de vos idées.

Prenons tous une grande respiration, célébrons nos réalisations marquantes à ce jour, et soyons prêt à lever nos manches pour le travail qui nous attend.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *